Accueil Hémisphère Nord Combat pour l’Hémisphère Nord – L’Akhénaton descend le Nil (extrait)

Combat pour l’Hémisphère Nord – L’Akhénaton descend le Nil (extrait)

“Vibrant de toutes ses tôles, saluant le jour de ses sirènes, l’Akhénaton descend le Nil. Dans quelques heures, ce sera Kom Ombo, le mariage d’Horus et de Sobek, la fusion des Ptolémée avec Tibère, Domitien et Caracalla.

Atalanta est montée dès l’aube sur le pont arrière. Seule, nue, son corps s’offrant à la brûlure d’Amon Râ. Se détendre, à plat ventre sur son carré, les yeux rivés sur la rive qui se déroule : ocre doré, sable fondant, palmeraies nageant dans l’air qui vibre, voiles des felouques, grottes creusées sur le rivage il y a des milliers d’années par les carriers de Kheops, Mykérinos, Djoser.

Regarder : Regarder la lumière envahir la solitude du désert arabique, n’avoir pour rappel au monde que le tremblement du pont.

Penser : Penser loin, très loin, à tous ceux qu’elle a connus, éconduits.

Vivre : Vivre le temps d’une seconde comme si la mort était déjà là.

Sentir : Sentir la brise du matin qui s’enfuira devant la canicule.

Écouter : Écouter le silence de l’avenir, réminiscence du passé.

Attendre : Attendre que le caducée de la Révélation de son précepteur Shabbatai s’enroule le long de leur destinée.

CALCULER : Calculer, disséquant le compte à rebours.

Seule.

Elle sait qu’à cette heure une ronde de limousines noires s’organise dans les rues de Fürstenberg, et bien sûr d’Al Fahilil, de Shanghai, de Chandigarh et de Riyad. De ces limousines sortiront des sheikh immaculés, un drôle de petit homme jaune, une femme en sari, Nev Danak Chandrasekhar. « L’éléphant est irréfutable ! », avait-elle dit un jour à Atalanta. Il est vrai que seul Ganesh lève les obstacles.

——————————————

Le ton est joyeux, la cuisine turque toujours aussi colorée et délicieuse, mais ils s’y adonnent frugalement, sous la tenture du pont supérieur. Répartis en petits groupes, ils se consacrent à leur jeu favori : l’exégèse de leurs actions, comme si ce voyage était un pèlerinage, et l’Akhénaton la maquette de leur plan, la figurine sur laquelle planter les aiguilles.

Jorge et Vladimir conversent avec Dumans, Kathy et Giancarlo. Ils ont parlé avec leur ami radioamateur de Californie des micro-ondes parties de l’Alaska. Jorge affirme : « Il semble que les tests s’accélèrent. Monsieur Zbigniew Brzezinski avait vu juste ! » Et Kathy de demander : « En quoi cet illustre intellectuel et politicien catastrophique pouvait-il voir juste? »

Dumans, toujours technocrate lui répond : « Il y a plus de vingt ans qu’il a écrit que le monde cesserait d’exister comme on l’a connu, que les nations disparaîtraient, et que la planète serait dirigée par une élite de quelques centaines de milliers de personnes exerçant son contrôle absolu grâce à la maîtrise des nouvelles découvertes dérivant de ce qu’il nommait le passage à la technétronique.»

Giancarlo soupire : Le plan des Archontes, avec leurs cent quarante-quatre mille chevaliers de l’Apocalypse…”

Photo: ArtnIndia, islamic zoomorphic calligraphy

– Fnac
– Decitre
– Cultura

Consulter aussi

Combat Pour l’Hémisphère Nord (extraits): il arrive à Vladivostok, un coup d’État en tête

Vladivostok, Terminus Ainsi, l’homme aux tempes d’argent a parcouru un périple de neuf mille trois …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close