Accueil Géopolitique Un certain Yvan Blot

Un certain Yvan Blot

Il nous a quittés pour quelque Walhalla. Peut-être est-il passé par la caverne d’Éphèse, réveiller les Sept-Dormants sur le chemin le menant au Seigneur Kalki Avatar, celui qui fructifie notre éternel retour. Il aura retrouvé ses complices Nietzsche, Aristote, Heidegger, Maitre Eckhart, et tant d’autres qu’il fit connaitre à ses amis qui buvaient ses paroles, tant elles étaient pures et claires. Enthousiaste il était, portant les dieux en lui, la flamme de la lucidité à la main, simplifiant la complexité du monde.

Yvan Blot le pédagogue rendait son entourage « intelligent », son génie et sa gentillesse faisant le reste. Génial il était bel et bien, pétrissant de son talent une nouvelle génération de jeunes gens confus, nostalgiques d’une Europe effondrée et incapable de désigner ses véritables adversaires géopolitiques et spirituels (les mêmes). Une Europe écrasée par le réductionniste d’un nouveau dieu atlantique en deux colonnes : le capitalisme et le communisme, tous deux nés à l’ouest contre le mouvement du soleil. Une Europe alourdie par la « grande bouffe » (de Marco Ferreri),  aveuglée par la guerre froide qui lui faisait oublier sa démographie et… son destin continental!

Yvan Blot savait en effet, mieux encore que la section « Eurasie » du Département d’État américain, que le contrôle du monde dépendrait de celui de cet immense et riche espace continental allant de l’Islande à Vladivostok, à quelques encablures du Japon. Il consacra donc sa vie, bien ancré dans ses racines pagano-chrétiennes, à se propulser vers l’Est, visionnaire d’une fusion eurasienne qui un jour se matérialiserait en dépit des ingérences des peuples de la mer, ceux du soleil couchant, de la fin du monde, bref ceux de l’Atlantide engloutie.

Continue ton œuvre de là où tu es, cher Yvan, et salue Maurice, Dominique et Jean-Claude de notre part!

Consulter aussi

Debasing US Policy Discourse About Russia

Is Putin really a “pariah” and Russia “isolated from the international community”? Stephen F. Cohen, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close